Les microbes sont-ils nos amis ou nos ennemis ?

L’hygiène et la stérilisation à outrance ont sans aucun doute sauvé des vies. Et les gestes d’hygiène s’imposent encore, surtout aujourd’hui lors d’épidémies hivernales et autres virus pathogènes facilement transmissibles. Mais l’hygiène à tout prix est aussi la cause d’un nombre croissant de pathologies, on le sait aujourd’hui que l’on comprend mieux le microbiote humain et le rôle que jouent les microbes dans notre santé.

En effet, l’idée que nous devons nous débarrasser de tous les germes pour être en bonne santé est en réalité une des causes principales de nombreuses maladies. La pénicilline de Pasteur et les antibiotiques ont fait leurs preuves, mais aussi leurs dégâts. Aujourd’hui, la santé humaine est davantage menacée par le manque de microbes que par leur prolifération.

Voici les faits que l’on connaît aujourd’hui, et pas depuis très longtemps, puisque le projet du microbiote humain n’a été lancé qu’en 2008. Nous sommes à 90% composés de microbes, puisque nous abritons 100’000 milliards de cellules bactériennes, soit dix fois plus que les cellules humaines ! Avec leurs 3,5 millions de gènes, ces microbes ont un impact supérieur à nos propres gènes. Ils contribuent à construire notre immunité et participent activement à notre métabolisme. C’est à se demander qui est l’hôte et qui tient les rênes! Ce qui est certain, c’est que notre santé dépend de notre capacité à comprendre le rôle de ces microorganismes qui vivent en nous, et de vivre en synergie et en harmonie avec eux : cette interdépendance est primordiale.

Les probiotiques sont-ils vraiment efficaces ?

Lors d’un récent symposium scientifique sur les compléments alimentaires, j’ai recueilli des informations étonnantes sur les probiotiques, le complément de choix lorsqu’il s’agit de rétablir un microbiote malmené, si pas détruit, par les excès d’antibiotiques et autres bactéricides. Le milieu de la santé naturelle prône l’usage de probiotiques performants, soit ceux qui offrent le plus grand nombre de souches bactériennes, ainsi que le plus grand nombre d’UFC (unités formatrices de colonies, mesurées en milliards). Cependant des études ont à présent confirmé que plus de 90% des probiotiques ne parviennent pas dans nos intestins, car ils sont détruits par l’acidité de l’estomac !

Nous dépensons ainsi des fortunes pour assainir notre microbiote, mais nous excrétons ces précieux probiotiques sans en tirer aucun effet positif ! Certes une solution est de privilégier les probiotiques en capsules entérosolubles, conçues pour se dissoudre dans l’intestin, ou de choisir des bactéries à base de spores, résistantes au pH gastrique. Mais un autre problème a été décelé par des études récentes : le plus souvent, les gélules ne contiennent même pas les bactéries affichées sur l’étiquette ! Et le contenu peut varier d’une gélule à l’autre dans un même flacon ! Les technologies pour les fabriquer sont encore jeunes et imparfaites…

 

Les solutions naturelles sont beaucoup plus efficaces !

Alors que faire pour rétablir la santé de notre microbiote, pierre angulaire de notre propre santé et immunité ? Ce qui est beaucoup plus efficace et nettement moins cher, c’est de consommer régulièrement des produits fermentés, de préférence préparés à la maison, qui sont naturellement riches en probiotiques résistants, contrairement aux produits laitiers fermentés qui sont pasteurisés et donc ne renferment plus aucune bactérie vivante !

La nature est la meilleure source de probiotiques bénéfiques. Nos ancêtres avaient une flore intestinale beaucoup plus diversifiée que la nôtre, car leur alimentation était plus différenciée, non raffinée et non pasteurisée. Leurs remèdes étaient naturels et leur mode de vie plus simple et moins stressant. Ils consommaient indirectement de la terre, des légumes un peu souillés et en tiraient nombre de bactéries bienfaisantes.

Pour notre santé, rapprochons-nous de la nature !

Parmi les solutions figurent les pratiques suivantes : ouvrir régulièrement les fenêtres et aérer nos habitats, cesser de nettoyer notre environnement et nos corps avec des produits chimiques antiseptiques, toucher la terre souvent avec un potager ou des plantes d’intérieur, marcher pieds nus dans la terre (ce qui apporte de nombreux autres bienfaits pour la santé), interagir quotidiennement avec des animaux domestiques, et tout ce qui peut nous rapprocher de la nature.

Renforçons notre immunité !

Et rassurez-vous, car 99,99% des microbes connus sont inoffensifs ! Il convient avant tout de renforcer notre immunité par un mode de vie sain : avec une alimentation variée à prédominance végétale, de culture biologique locale, des cures de détox et/ou jeûnes intermittents réguliers, une activité physique régulière, une bonne gestion du stress et un sommeil de qualité. Ce sont les fondations de la pleine santé que nous mettons en avant depuis des années chez Simplement Cru. Toutes ces pratiques sont recommandées et nous accompagnons de nombreuses personnes à en faire l’expérience lors de nos programmes de détox en ligne (Easy Détox, dont la prochaine édition commence le 21 mars avec le printemps) ou en résidentiel (Immersion Détox). N’attendez plus pour reprendre votre santé en main avec un mode de vie facile à adopter et qui fait des miracles, contrairement aux médicaments et aux addictions variées du monde moderne.

Sources

Supplements Revealed

Dr Kiran Krishnan

Recevez 15 recettes crues faciles pour booster votre énergie!
Cliquez ici

Retrouvez votre bien-être tout en vous régalant avec des plats simples, et délicieux, pour gagner en santé, forme et vitalité! C'est simple, il suffit de vous lancer, un plat à la fois!


Vos données restent confidentielles, jamais nous les partageons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *