Comment cultiver l’herbe de blé

C’est une question que l’on me pose souvent, et c’est tellement simple que je vais partager avec vous ici les étapes pour pouvoir cultiver l’herbe de blé chez vous, de manière très économique, afin d’en extraire le jus avec un extracteur approprié. 

Étape 1 – Achats 

Acheter des graines de blé bio, de bonne qualité, de préférence destinées à la germination. Les graines dans l’image sont bio, et ont très bien germé malgré la mention sur la durée de cuisson. Achetez un grand sac de bon terreau universel de qualité bio. Équipez-vous de plateaux et sous-plateaux comme décrit ci-dessous. 

Herbe de blé 1

Certaines personnes échouent dès cette étape car les graines de blé étaient de mauvaise qualité ou n’ont pu germer pour différentes raisons. Si c’est le cas, trouvez un meilleur fournisseur. Vous pourrez trouver en ligne des fournisseurs de bonnes graines si vous ne les trouvez pas dans votre magasin bio habituel. 

Étape 2 – Trempage et germination 

Faites tremper une tasse ou 200g de graines de blé (quantité pour remplir un plateau à germer de 24cm x 17cm) dans de l’eau filtrée, de préférence tiède, pendant toute une nuit, puis laisser germer dans un germoir pendant 48 heures, jusqu’à ce qu’une petite racine blanche apparaisse. Selon la météo, rincer matin et soir et égoutter pour laisser germer. 

Whole wheat sprouts in wooden spoon and spilling from sprouting jar

Étape 3 – Culture 

Le moment est venu, après 48 heures seulement, de planter vos graines sur du terreau. Utilisez des plateaux de culture de la taille qui vous convient. Ceux dans ces images sont très pratiques, je les ai achetés au Centre Brico de la Coop à Allaman (en Suisse romande), mais c’est une marque que l’on peut aussi trouver en France et en Belgique. Ils ont une taille idéale, sont rigides et troués pour permettre une bonne irrigation de l’eau et ont des sous-plateaux plats assortis qui servent à recueillir l’eau par en-dessous et à recouvrir pour créer l’obscurité les premiers jours. Le couvre-plateau transparent, qui fait effet de serre, n’est par contre pas nécessaire.

Achetez un set comprenant 1 plateau avec rebords et 2 sous-plateaux plats (un pour mettre en dessous et un pour recouvrir au début), ou plusieurs si vous souhaitez faire plusieurs cultures à la fois. Si vous ne trouvez pas des plateaux similaires, achetez n’importe quel bac de culture dans un centre de jardinage et faites vous-même quelques trous pour assurer un bon drainage.

 

PicMonkey Collage

Prendre un plateau avec rebords et y répartir du bon terreau de qualité bio sur environ 1-2 cm de hauteur. Il est inutile de trop charger, d’autant qu’il faudra de la nouvelle terre à chaque culture. Ici vous avez la possibilité d’enrichir votre terreau de nutriments, comme en y déposant des algues sèches. Répartissez toutes vos graines de blé germées sur le terreau. N’ayez pas peur de complètement recouvrir la surface, même si vous ne voyez plus la terre. Chaque graine donnera un brin d’herbe, aussi on peut planter très serré. Posez le plateau sur un sous-plateau.

PicMonkey Collage2

Étape 4 – Arrosages 

Il est très important à ce stade de bien arroser, abondamment, afin que la terre soit bien irriguée sans être trempée. Assurez-vous que l’eau s’écoule bien en dessous. Utilisez de l’eau de qualité et tiède de préférence, car le blé pousse mieux avec de l’eau tiède. Recouvrez le plateau d’un deuxième sous-plateau les 2 premiers jours pour aider la racine à se former dans l’obscurité, mais pensez aussi à aérer la culture surtout s’il fait très chaud pour empêcher la formation de moisissure. Pour ce faire. je pose le plateau en diagonale pendant quelques heures, ou toute la nuit pour profiter de l’obscurité naturelle.

Herbe de blé 4

 

Désormais il vous suffit d’arroser matin et soir abondamment à l’eau tiède, d’aérer régulièrement et de laisser la nature faire sa magie! Vous pourrez enlever le couvercle dès le troisième jour de culture, il est possible qu’à ce stade déjà les jeunes pousses atteignent le couvercle et le soulèvent. Elles sont alors très rigides, jaunes et fermes, presque pointues et coupantes au contact de la paume de la main. En enlevant le couvercle, elles vont poursuivre leur croissance et prendre une belle couleur verte avec la synthèse de chlorophylle par l’exposition à la lumière du jour, et su soleil. 

 

Étape 5 – Récolte 

L’herbe de blé peut être récoltée après 7 jours environ, dès qu’elle a atteint une hauteur d’environ 10-12 cm. Saisir une bonne poignée avec une main et couper au plus près de la base avec un couteau bien aiguisé (j’aime les lames en céramique pour cela). Attention de ne pas inclure par mégarde des graines de blé, surtout pour les personnes allergiques.  Vous pourrez soit extraire le jus immédiatement, soit conserver les brins d’herbe coupés et placés dans un sachet plastique fermé, pendant quelques jours encore. 

Vous pouvez après la récolte laisser l’herbe donner une seconde récolte, car elle va repousser si vous continuez à l’arroser. Souvent je laisse le plateau d’herbe coupée dehors et je découvre une seconde récolte après quelques jours sans même m’en occuper. Cette seconde récolte sera néanmoins moins nutritive ou savoureuse, je préfère la laisser pour les animaux! Sinon jetez le terreau restant, qui est devenu un tissu très dense de racines, dans votre compost.

 

Herbe de blé 5

Étape 6 – Extraction 

Pour extraire le jus d’herbe de blé, il vous faudra un extracteur capable d’exécuter cette tâche convenablement. Le meilleur extracteur pour le faire est sans conteste l’Angel. Le Vitaléo se débrouille également bien, mais le rendement sera bien moindre. La tâche est décevante et beaucoup plus ardue avec le Kuvings, mais néanmoins possible, dés lors que vous ne tentez pas d’extraire des trop grandes quantités à la fois. Il sera indispensable avec un extracteur vertical de découper l’herbe en tronçons de 3 cm environ pour éviter que les fibres ne s’enroulent autour de la vis sans fin et ne bloquent ainsi le mécanisme. Une autre option est un petit extracteur manuel (tel que le Healthy Juicer ou le Z-Star) qui fera très bien l’affaire mais demandera un certain travail manuel !

 

fresh sprouted wheat grass juice with wheat grass in white background

Un conseil pratique est d’extraire toute l’herbe d’un plateau entier, ce qui ne donnera de toute façons pas beaucoup de jus, et de le congeler dans des petits bacs à glaçon pour utiliser au fur et à mesure de vos besoins. Un plateau tel que celui-ci donne environ 5-6 portions de 2 cl chacune, soit des petits « shots » de jus d’herbe, qui est très concentrée et très riche en nutriments. 

Étape 7 – Consommation 

Une cure consiste à boire une à deux fois par jour des shots de 2 cl pendant 21 jours. Boire à jeun, de préférence tout seul, et laissez le jus un moment dans la bouche pour être absorbé en partie par les muqueuses buccales. Compléter par exemple avec un jus vert ou sucer un quartier d’orange juste après pour compenser l’amertume. A votre santé!

 

Pour apprendre comment cultiver l’herbe de blé, le déguster, en comprendre tous les bienfaits et découvrir toutes les manières de consommer plus de verdure pour sa santé et la guérison, participez au cours Simplement Cru Niveau 2, « Tout sur le Vert » ! Si vous n’êtes pas en Suisse, vous pouvez profiter aussi de ces enseignements avec le programme La Crusine en Ligne.

Pour en savoir plus sur les bienfaits du jus d’herbe de blé, lisez cet article.

4 commentaires sur “Comment cultiver l’herbe de blé

    • Bonjour! Non, il n’est pas recommandé de mixer de l’herbe de blé dont les bienfaits proviennent du jus, dépourvu de la pulpe. En effet la cellulose présente dans l’herbe est considérée comme indigeste, il faudrait la mastiquer très longtemps pour mieux la digérer. C’est donc bien en jus qu’on recommande sa consommation. J’espère que cette réponse vous aide!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *