Les 6 principaux signes d’une inflammation chronique

Woman with both palm around waistline to show pain and injury on belly area.

L’inflammation chronique se cache derrière presque toutes les maladies modernes, des maladies cardiovasculaires au cancer, en passant par les maladies auto-immunes, le diabète, l’obésité et beaucoup d’autres. Cette inflammation est aussi la raison la plus courante pour laquelle on se sent vieillir trop vite, fatigué en permanence et juste… pas en forme. 

Pour atteindre la pleine santé, maîtriser cette inflammation devrait être notre priorité numéro 1.  Mais comment savoir si on souffre effectivement d’inflammation? En effet, celle-ci peut se cacher derrière des signes avant-coureurs et l’objectif serait de l’identifier et la réduire avant qu’elle ne donne lieu aux affections mentionnées ci-dessus. 

Y a-t-il le feu dans vos entrailles? 

Voici certains signes qui ne trompent pas. 

Woman with fat abdomen area isolated on white

 

1. Un surpoids autour du ventre

Avez-vous un abdomen gonflé, cette expansion disgracieuse qui vous empêche d’être bien dans vos habits, comme un boudin qui s’est installé presque sans se faire remarquer? Ce gonflement est certainement le signe d’une inflammation chronique. Les cellules de graisse qui se logent dans l’abdomen produisent des substances chimiques inflammatoires : le plus de graisse on a accumulé autour du ventre, le plus d’inflammation elle génère. 

2. Un taux de sucre sanguin élevé

C’est un second signe d’une inflammation chronique. Un taux élevé de glucose  sanguin augmente le nombre de molécules inflammatoires appelés cytokines dans le sang. 

3. Des problèmes de digestion

Toute manifestation de gaz, diarrhée, ballonnements, constipation, sont les symptômes typiques résultant d’intestins malades et enflammés, la principale cause d’une inflammation chronique. 

noch müde

4. La fatigue chronique

Des cellules enflammées sont des cellules malades, et elles ne parviennent plus à produire l’énergie nécessaire pour que l’on puisse se sentir frais et dispos. 

5. Les problèmes de peau et les allergies

Si vous souffrez d’allergies diverses, avec des symptômes de rhume fréquents, ou d’irritations cutanées comme l’eczéma, le psoriasis, des rougeurs fréquentes et inexpliquées, ou encore les yeux gonflés ou le visage bouffi, ce sont les signes externes certains d’un terrain interne inflammatoire. 

6. Tendances dépressives et anxieuses

L’inflammation chronique de nos tissus et nos organes affecte la chimique de notre cerveau et provoque des changements aux niveaux de nos pensées, nos humeurs et nos émotions. Imaginez seulement le pouvoir sur notre personne, et donc sur notre vie, que nous cédons en laissant l’incendie faire des dégâts sans réagir… 

 

Rajoutons que l’inflammation interne peut se manifester de nombreuses autres manières, par exemple par des gencives enflammées et sensibles, ou encore par une dysfonction sexuelle chez les hommes. 

Tous ces symptômes sont des messages, voire des cris d’alarme, que notre corps nous envoie. Écoutons-le! Tous autant de signes qu’il est temps d’agir. 

Chia mit Banane im Glas
La première étape pour soigner l’inflammation chronique est de revoir son alimentation en éliminant toutes les substances inflammatoires. Ceci dépend d’une personne à l’autre, mais les premiers coupables sont le gluten, les produits laitiers, toutes les formes de sucre et les mauvaises graisses. Remplacez-les par des légumes, des protéines et des lipides de qualité, des produits fermentés et peut-être du bouillon d’os. Commencez là et voyez ce qu’il se passe. 

illustration dedicated to healthy eating - vegetables in the stomach.La seconde étape est de soigner ses intestins, car l’inflammation commence là. C’est tout un programme, et un sujet qui me fascine et dont je vais traiter à plusieurs reprises cette année! En attendant, pour en savoir plus, lisez cet article

Et vous, que faites-vous pour maitriser ou prévenir l’inflammation?

Merci de partager vos commentaires ci-dessous!

2 commentaires sur “Les 6 principaux signes d’une inflammation chronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *