Se regarder dans les yeux

tropical meditation

Look yourself in the eye!

Nous sommes nombreux à nous jouer des tours, à ne pas être tout à fait sincère avec nous-même, surtout en ce qui concerne ce que l’on veut vraiment, ce que l’on fait et pourquoi on le fait. Est-ce la nature humaine qui le veut? Souvent, c’est le résultat d’un manque de prise de conscience et d’écoute de soi. On ne prend pas assez souvent, voire jamais, le temps de s’écouter avec attention et compassion, et de prendre conscience de nos besoins profonds et réels.

Ce manque de sincérité est manifeste dans de nombreux domaines de la vie. L’alimentation n’y échappe pas. En fait, lorsqu’il s’agit de ce que l’on mange, on se joue la comédie intérieure encore plus qu’ailleurs (à part les relations, peut-être!). Est-on souvent en parfaite harmonie avec nos choix alimentaires? Nous sommes nombreux à cultiver soit l’inconscience totale soit le désintérêt sur ce sujet (ce qui n’est certainement pas votre cas puisque vous consultez ce blog!). Ou encore nous cédons aux habitudes locales, aux pressions de notre entourage, ou tout simplement à la paresse et à l’inaction.

Souvent nous nous persuadons que nos choix alimentaires sont au-dessus de tout soupçon. Je le constate tous les jours avec le régime standard, l’excès de protéines animales et l’ingestion quotidienne de féculents: « J’en ai besoin! C’est bon et je veux avoir du plaisir! Cela me fait du bien! J’ai toujours mangé ainsi, pourquoi changer? Je ne digère pas le cru! C’est trop compliqué! Je n’ai pas le temps pour le moment! » On se trouve des tas d’excuses pour se justifier. Certaines de ces excuses sont en réalité des croyances limitantes qui nous empêchent de se poser et de répondre à la vraie question: « Que devrais-je manger pour me sentir mieux aujourd’hui, demain et les jours qui suivent?

Quelle que soit la réponse (et soyez conscient que cette réponse changera avec le temps) — régime standard, végétarien, végétalien, cru ou tout autre — ce qui est vraiment important est d’avoir le courage d’essayer et de découvrir ce qui est bon pour SOI. Ce qui nous convient vraiment. Nous sommes tous différents, et nous avons des besoins différents à différentes périodes de notre vie. La réponse va certainement varier d’une personne à l’autre.

Be grounded!

L’alimentation crue me réussit. Et je ne suis qu’au début d’une aventure qui promet d’être longue et riche en leçons et découvertes! Ce mode alimentaire réussit aussi à de très nombreuses personnes si l’on en croit la multitude de blogs crus (en anglais pour la plupart!) et de témoignages de guérison et de grande forme que l’on trouve sur le net. Le message se répand vite sur la toile, et croyez-moi, cette tendance est très enthousiasmante. L’alimentation crue est saine, amusante et nous permet d’ouvrir les yeux et d’y voir plus clair à l’intérieur et à l’extérieur. Elle nous aide à devenir plus sincère, plus authentique, car en l’adoptant, on prend naturellement soin de soi. On cesse ainsi de se jouer une comédie intérieure. On se sent plus en paix, mieux enraciné et plus entier. Il n’y a pas, à ma connaissance, de plus belle manière de célébrer la vie dans toute sa splendeur! Alors profitez de ces merveilleux mois d’été pour goûter au cru. Votre corps, votre mental et votre esprit vous en seront reconnaissants!

PS Joyeuse Fête de l’Indépendance à tous ceux qui sont Outre-Atlantique!

Un commentaire sur “Se regarder dans les yeux

  1. Bonjour Amy
    L’alimentation crue peut être amusante et rafraichissante… pour autant que tu publies ta recette de soupe de pastèque !
    Je l’attends avec impatience ! Cordiales salutations vaudoises.

    Bonjour Jean-Michel!
    Merci de ta visite virtuelle! Je n’ai pas tenu ma promesse de publier la recette avant mes vacances mais je vais le faire au plus vite, merci de me l’avoir rappelé! Bon été et à bientôt, Amy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *