Pâtes crues — Vite fait bien fait

Vous aussi, vous arrive-t-il de vous sentir dépourvu le soir lors de la préparation du repas ? Si vous travaillez, est-ce souvent à la dernière minute que vous agissez ? Ce n’est pas le meilleur plan, surtout pour manger sainement et sans stress… Mais la bonne nouvelle, c’est que vous n’êtes pas seul. Et qu’il existe des solutions. La mienne, c’est l’impro ! Et avec des années d’expérience, je parviens aujourd’hui à retourner une situation désespérée très rapidement en une aubaine. Vous aussi, vous pouvez le faire. C’est l’expérience en cuisine crue qui nous permet de rebondir. Je vous raconte une scène quotidienne pour illustrer mes propos.

Hier soir, vers 18h30, ma fille cadette se plaint d’avoir faim. La veille nous avons décidé d’avancer notre heure de souper à 18h30, car c’est plus sain et plus pratique pour profiter d’une plus longue soirée. Seulement voilà. A 18h30 je suis encore occupée avec toutes sortes d’urgences au bureau. Le temps passe et je perds la notion de l’heure des repas.

Résultat, dans l’urgence, je boucle ce qui est en cours et je suis dans ma cuisine à 18h45. Je n’ai rien planifié et je dois faire vite ! Autre défi : ma fille et mon mari ne mangent pas vraiment comme moi. Comment faire ? Je ne sais même pas ce qu’il me reste dans mon frigo, ni ce que je vais bien pouvoir préparer. Un coup d’œil et j’ai un plan.

Ni une, ni deux, je sors tout ce qu’il me faut. Dans une casserole je mets des pâtes à cuire pour ma fille. Je prépare ensuite une sauce au pesto dans mon Vitamix, et je sors mon spiraliseur car j’ai trouvé des courgettes. Ainsi nous aurons tous des pâtes, les uns cuites, les autres crues, à la courgette, avec la même sauce ! C’est un bon plan : je rajoute encore des ingrédients sur les courgettes, histoire d’embellir l’assiette et de ravir les papilles, et je prépare une grande salade verte comme accompagnement.

A 19h mon repas est prêt ! Et nous avons tous apprécié, ce qui est un exploit, même chez moi ! Mon mari et moi avons dégusté le plat cru que je vous présente ici, qui était délicieux et préparé en 10 minutes pendant que les pâtes cuisaient. Je ne vous cache pas que j’étais très fière. Voici ce que j’ai préparé…

Sauce au pesto

Sans trop penser, ni mesurer, jeter les ingrédients suivants dans le Vitamix (c’est le principe de ce blender miracle qui transforme tous les ingrédients choisis en une sauce onctueuse) :

  • Une poignée de noix de cajou (non trempées, je n’ai pas eu le temps !)
  • Des feuilles de basilic (j’avais une barquette)
  • La moitié d’une grosse botte de persil (pour compléter le basilic)
  • Une giclée d’huile d’olive
  • Un peu de vinaigre de cidre (du citron pressé aurait été mieux, mais j’étais pressée !)
  • 2 gousses d’ail entières (juste pincées entre les doigts pour les peler)
  • Du sel
  • Une giclée d’eau

Mixer dans le blender pour obtenir une sauce au pesto onctueuse, plus liquide que le pesto traditionnel – et plus facile à verser sur les diverses « pâtes ».

Spaghettis de courgette

SpiraliEn quelques mouvements, je sors mon spiraliseur qui fabrique des grosses spaghettis de courgette. Je pèle puis « spiralise » 2 courgettes (compter une par personne).  Je les dispose dans un plat.

Je verse une partie de la sauce au pesto et je mélange. Je goûte, c’est bon mais il manque un accompagnement pour faire mieux que cela.

Accompagnement

A part la salade verte, il me semble que les spaghettis de courgette sont trop fades servis tous seuls. Alors je m’empresse de découper en dés quelques ingrédients que je trouve dans mon frigo :

  • Des tomates cerises
  • ½ oignon rouge
  • ½ avocat
  • Des olives noires

Miam, j’en ai déjà l’eau à la bouche. Je verse ces ingrédients sur les pâtes de courgette, je rajoute une giclée de bonne huile d’olive, du sel et quelques épices italiennes et le tour est joué !

A table, nous avons l’air de tous manger la même chose : les accompagnements et la sauce sont les mêmes, qu’ils soient servis sur des pâtes de blé classiques ou des spaghettis de courgette. Voici un repas réussi, sain, non planifié, et préparé rapidement, pour le plus grand plaisir de tous ! Et sans avoir l’impression de préparer plusieurs repas pour tous les membres de la famille.

Et vous, qu’avez-vous cuisiné récemment qui réponde à tous ces critères ? Merci de partager !!

12 commentaires sur “Pâtes crues — Vite fait bien fait

  1. Bonjour Amy,
    Je mange cru depuis 3 semaines – avec quelques exceptions – et j’en suis absolument ravie !
    Après vous avoir vue et entendue au Café Déclic, je lit toujours avec beaucoup d’intérêt vos commentaires et je dévore vos recettes. Pour cette recette de spaghetti basilic, où puis-je trouver le spiraliseur ?
    Merci de tout cœur de tous vos conseils :-)))
    Elisabeth

  2. Entre les différents coupes légume Spirali, Spiralo, Spiromat, avez vous une préférence argumentée pour le spirali ? plus robuste? plus facile a demonter, a nettoyer ? Ce genre d’ustensile existe d’il avec moins d’élément en plastique?
    Merci
    Isabelle

    • J’utilise aussi le Saladaco /Coupe Légumes ou Chef Cutter que l’on trouve ici:http://www.kunzvital.ch/autres-appareils-rapes-universelles-c-16_34.html?language=fr
      Car il permet de créer des spaghettinis, ou cheveux d’ange. D’autres fois je préfère de Spirali dont l’image est ci-dessus car cela produit des spaghettis plus gros, et comme tous les Italiens le savent bien, c’est l’épaisseur des pâtes qui change le goût du plat!
      Il n’est pas super robuste, car en plastique, mais me suffit largement.
      Le coupe-légumes de Rouet, utilisé par les professionnels, est sans doute plus robuste.
      Bonne continuation!

  3. Wahou merci Amy pour ces combines de recettes vite faites. C’est vrai que c’est mon grand souci quand je rentre en vitesse du bureau : que vais je pouvoir leur faire à manger avec des choses saines. ???? Heureusement tu m’as déjà bien sauvée avec les smoothies verts !!! 🙂 A bientôt !!! Nathalie

  4. Bonjour,

    Je suis végétarienne et je voudrais passer à l’alimentation crue mais j’ai beaucoup de mal.
    Il faut dire que, même en étant végétarienne, je mange un peu n’importe comment et…je ne raffole pas des légumes ou alors …cuits ! j’ai fait l’acquisition d’un extracteur à jus mais j’ai du mal à avaler les jus verts…cela me pose un réel problème et je me demande si je vais y arriver un jour…

    • Bonjour Margie!
      Il faut être patiente et apprivoiser les goûts petit à petit, c’est important de ne pas consommer ce que l’on aime pas, car on risque le dégoût et le découragement.
      Donc laissez les jus verts pour l’instant! Faites des jus de fruits, Le reste suivra. Sinon ajoutez du jus de citron pour compenser l’amertume du vert. Je vous invite aussi à aller voir les cours en ligne que je propose, Le Cru en 30 Jours serait un bon moyen pour vous de mettre des nouvelles habitudes qui vous conviennent en pratique!

  5. Merci pour cette belle recette , … et toutes les autres. Mais est-il possible de faire des spaghettis de légumes avec le Vitaleo, et si oui comment?

    • Non, Monique, surtout pas! Cela ferait de la purée! Le Vitaleo sert à séparer la pulpe du jus, pas à mouler la chair de la courgette en forme de spaghettis. Pour ce faire, seuls les coupes-légumes dont il est question plus haut feront la tâche.
      Merci pour votre question, car beaucoup de personnes doivent se la poser naturellement.
      J’espère que c’est plus clair pour vous!
      Belle soirée
      Amy

    • Bonjour Deborah!

      Oui je le connais car je l’ai acheté. Il ne me sert pas à grand-chose par contre car j’ai un robot que je trouve plus pratique mais il peut dépanner si vous n’avez pas de coupe-légume. Ce n’est pas la première fois que je reçois cette question, ainsi je publierai prochainement des photos sur ce que cela donne. Cela coupe les légumes durs en petites demi-lunes.

      Abonnez-vous à ma newsletter si ce n’est déjà fait pour rester au courant! (Sur la page principale de mon site!). Belle journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *