La saison du chou plume est de retour !

C’est avec grande joie, et plaisir, que je constate que depuis quelques semaines, le chou plume est de retour en Suisse romande. Non seulement il est de retour, mais il est beaucoup plus présent ! Les services de paniers de légumes livrés à domicile tels que Vita Verdura et Culti-Shop le proposent depuis quelques semaines, et même la ferme bio où je me fournis, Fermens, affichait récemment une photo d’un champ de chou plume dont la récolte viendrait prochainement. C’est dire si ce légume sera enfin plus facile à trouver chez nous ! Pour moi qui suis grande fan, c’est du pur bonheur !

J’ai appris qu’en France, il fait aussi une timide apparition, mais il faut faire passer le message sur les merveilleux bienfaits de ce légume afin que nos agriculteurs le cultivent chaque année et que nous puissions bénéficier de ses incroyables nutriments pendant la saison froide.

Si vous souhaitez le cultiver, je vous recommande d’en acheter les graines ici, un fournisseur de qualité qui livre également à l’étranger, où le chou plume est dénommé chou frisé. Dans d’autres pays, on l’appelle aussi chou du Nord.

Voici le descriptif de ces marchands :

Le chou plume (ou kale en anglais), qui existe en vert et en rouge, est très consommé aux Etats-Unis, notamment par les stars qui en raffolent, car il aide à retrouver la ligne. Il contient plus de vitamine C qu’une orange et plus de calcium qu’un verre de lait!

Effectivement, au niveau nutritionnel, ce légume est l’un des meilleurs, car il permet de « booster » les défenses naturelles. Il possède une excellente valeur nutritive puisqu’il a des propriétés anticancéreuses, ainsi que du magnésium et du potassium (ces deux nutriments consommés en combinaison augmentent l’énergie de près de 91%!). Ce chou est riche en fer et en fibres, ainsi qu’en vitamine K (cette vitamine contribue à la coagulation du sang et protège de l’ostéoporose). Il contient en outre des vitamines C et A, qui permettent d’inhiber l’oxydation du mauvais cholestérol dans le sang.

kale2Préparation du chou Kale

Ce chou peut se consommer cru, en salade par exemple – ma manière préférée, bien sûr. Vous trouverez ici ma recette de salade de chou plume. En frottant ses feuilles avec vos mains (et une pincée de sel et une giclée d’huile d’olive), les feuilles du chou deviendront de plus en plus souples. Il peut aussi se cuire, afin de le consommer à la vapeur ou en soupe par exemple. Ses feuilles sont également délicieuses à la façon de chips, assaisonnées avec un peu d’huile d’olive et de sel, et passées au four quelques minutes. 

Journée Nationale du Kale

Aux Etats-Unis, l’engouement pour ce légume santé par excellence est tel qu’ils ont créé une journée qui lui est consacrée, qui aura lieu cette année le 1er octobre, date qui célèbre le National Kale Day ! La célébration de ce chou a lieu chaque année le premier mercredi du mois d’octobre. L’objectif est de faire connaître ce légume, et d’encourager les gens à le manger, le cuisiner et le cultiver ! Je soutiens sans limite cet effort louable !

Et vous, connaissez-vous et appréciez-vous le chou plume ? Si oui, comment le consommez-vous ? Merci de partager dans les commentaires ci-dessous !

9 commentaires sur “La saison du chou plume est de retour !

  1. Bonjour Amy et toute l’équipe
    Pouvez vous me dire si l’on trouve des shops dans le Nord vaudois ? Ceux que vous mentionnez ne livre pas dans ma région.
    Merci et meilleures salutations
    Corinne

  2. Oui, on commence à en voir en France dans les magasins bio et j’en ai obtenu du manchand de légumes et fruits bio du marché de ma ville en l’incitant à en trouver. Ici, on le nomme plutôt chou kale. Je n’avais jamais entendu l’appellation chou plume.

  3. Merci Amy pour ce descriptif du chou Kale, que l’on appelle aussi « chou plume » ou encore « chou frisé non pommé ». Cette année j’ai aussi trouvé chez Sativa du chou « palmier » aussi une variété qui passe l’hiver au jardin. Je le cultive, mais le seul problème c’est que tous ces choux attirent les mouches blanches et je ne sais pas comment m’en débarrasser. Je les traite avec du savon noir ou des infusions de consoude ou encore avec un produit bio à base de pyrèthre, et malgré tout elles sont toujours présentes. Finalement lorsque j’utilise des feuilles je les lave bien à la brosse , pour les jus ça va . Peut-être qu’avec le froid elles vont disparaître . Quelqu’un a-t-il un truc qui marche ???. Bref, j’aime bien voir dans mon jardin tous ces choux d’un vert intense, et le rouge est magnifique aussi, et j’en introduis régulièrement dans mes jus. Cordiales salutations et bel automne !
    Marie-Jo

    • Oui Marie-Jo moi j’ai toujours des petits papillons blancs, je pense que ce doit être la même chose. Le chou plume les attire. Aussi les feuilles sont vite envahies par des chenilles vertes de la même couleur qui donnent ces papillons. J’ai acheté un produit assez naturel (quoi que…) pour traiter mais cela demande de traiter souvent aussi j’ai abandonné, Cette année mes cultures de l’an dernier n’ont pas donné, malheureusement. Je vais réessayer le printemps prochain et en attendant en acheter auprès des maraichers. Bel automne à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *