Yaourt à la fraise

Les tentatives de préparation de yaourts sans produits laitiers se multiplient! Bien que je consomme encore de temps à autre des yaourts de soja, de chèvre ou de brebis, je suis toujours curieuse d’élaborer d’autres alternatives.

Il y a un peu plus d’un an, je vous avais proposé une recette à base de graines de chia, que vous pourrez retrouver sur cette page. Cette fois-ci, afin de profiter de la saison et de l’abondance des fraises et des framboises, voici une recette de yaourt à base de noix de cajou. Il sera plus dense que les yaourts laitiers, mais aussi très onctueux et succulent!

Ingrédients pour 3 personnes

  • 250 g de belles fraises
  • 60 g de noix de cajou (préalablement trempées)
  • 1 cs de jus de citron
  • 1 cs de xylitol en poudre (ou autre sucrant)
  • 1 cc de poudre de vanille
  • 1/2 cc de poudre de psyllium (facultatif)

Comment procéder

Notez que le pré-trempage des noix de cajou est indispensable si vous ne possédez pas un blender super puissant, car cela permettra de les ramollir et donc de faciliter le travail de l’appareil. Réserver quelques fraises pour les rajouter en petits morceaux dans le yaourt.

Mixer les noix égouttées avec les fraises, le jus de citron, le xylitol et la poudre de vanille, afin d’obtenir un mélange bien homogène et très crémeux. Rajoutez ensuite la poudre de psyllium et mixez à nouveau. Transvaser dans des petits pots de yaourts et garder au frais jusqu’à consommation.

IMG_0950

Le xylitol est un sucrant dit naturel (pour en savoir plus, lire cet article) qui est issu de l’écorce du bouleau. On le trouve en poudre blanche dans les magasins bios. Il ressemble beaucoup au sucre, offre le même pouvoir sucrant mais n’en présente pas les inconvénients (hausse de la glycémie, accoutumance, etc.). Choisissez le sucrant qui répond à vos propres besoins! Le pus naturel serait le miel ou une purée de dattes, mais les deux ont un indice glycémique élevé.

La poudre de psyllium est une poudre gélifiante qui joue aussi le rôle de ballast intestinal, car elle est riche en fibres alimentaires. Elle est facultative dans cette recette et sert à rendre le yaourt un peu plus compact. Selon la qualité gélifiante de cette poudre on adaptera la quantité. Il est recommandé de moudre les paillettes pour obtenir une poudre très fine qui se mélangera mieux.

 

RAJOUTEZ DU CRU DANS VOTRE VIE, UN PLAT À LA FOIS!

Pour plus de recettes simplement crues et savoureuses, vos options :

  1. Recevez un fascicule de recettes gratuites
  2. Achetez mon nouveau livre, « La cuisine antiraplapla« 
  3. Apprenez à crusiner avec les vidéos de La Crusine en Ligne
  4. Participez à un cours: voici les prochaines dates !

Ne perdez pas une minute pour vous joindre à nous et transformer votre vie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *