Petits pois à la crème

Je partage avec vous ici une recette du Calendrier de l’Avent de l’année dernière. Chaque jour il s’agit d’une recette facile,  qui conviendrait bien à un repas de fêtes, qui reste cru et sain. Ces recettes sont accessibles à tous, même en version cuite si vous préférez!

Voici un plat d’accompagnement qui se marie particulièrement bien avec un « pain de viande aux herbes aromatiques » (recette que je partagerai ici avant Noël!) ou toute autre préparation dense à base de noix. Je me suis inspirée d’un plat que ma mère prépare souvent, des petits pois à la mayonnaise et à l’ail… en voici une version crue – même si les petits pois sont congelés et ont donc été blanchis… en cette saison d’hiver, c’est la seule option. Ainsi cette recette n’est pas de saison dans ce sens-là. mais elle figure souvent sur les tables de fêtes!

Et j’oubliais de dire… c’est délicieux!

Petits pois à la crème

Les ingrédients

• 1 paquet de petits pois extra fins, surgelés (450 g)
• 1 oignon
• 1 gousse d’ail
• ½ tasse (70 g) de noix de cajou, trempées
• ½ tasse (1,25 dl) d’eau
• le jus d’un citron
• 1 c. à soupe d’huile d’olive
• sel et poivre au goût

La préparation

Laisser les petits pois dégeler quelques heures au frigo. Hacher l’ail et l’oignon finement.
Dans un blender, mixer les noix de cajou, que vous aurez préalablement trempées 1-2 heures dans de l’eau pour les ramollir, avec l’eau, le jus de citron et l’huile d’olive pour obtenir une crème fine mais onctueuse.
Mettre les petits pois dans un bol avec l’ail et l’oignon hachés, rajouter la sauce aux noix de cajou et bien mélanger. Salez et poivrez au goût.
C’est prêt !

2 commentaires sur “Petits pois à la crème

  1. la recette a l’air pas mal, par contre « se marie avec un pain à la viande » si je ne me trompe, l’alimentation vivante est sans aucun produit d’origine animale

    • En effet, vous avez bien raison. Et ici il ne s’agit pas de viande, mais d’un « pain de viande » aux herbes aromatiques, qui se prépare à base de noix, et qui est bien cru!
      Bonne continuation, Amy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *