On en parle dans la presse lausannoise…

C’est avec un grand plaisir, et une certaine fierté, que j’ai découvert vendredi dernier un article dans notre quotidien favori, le 24 Heures, une page presqu’entière sur l’alimentation vivante et Simplement Cru. La journaliste était venue, intriguée par ce blog, pour suivre un mini-cours d’introduction, déguster quelques préparations crues et découvrir cet univers magique dont on parle de plus en plus. De tels articles vont largement contribuer à diffuser le message d’une alimentation plus saine, plus vivante et tellement plus naturelle.

Pour lire l’article, cliquez sur ce lien:

24Heures 5mars10_Page_1 LD

24Heures 5mars10_Page_2 LD

Notons le passage obligé, le conseil de la diététicienne – un geste justifié par un journalisme de qualité. Cependant, il aurait fallu questionner de préférence une diététicienne qui connaisse les fondements et la pratique de l’alimentation crue ! Elle aurait su que les besoins en protéines sont largement couverts par les acides aminés végétaux, plus facilement assimilables par l’organisme, fournis par les grandes quantités de légumes, surtout à feuilles vertes, et de graines germées – une base indispensable au régime cru. Que les hydrates de carbone sont largement présents dans les fruits et légumes, et améliorent l’équilibre du sucre dans le sang, donc aucun risque de manquer de carburant. Et qu’aucun crudivore informé ne consommerait des haricots secs crus. D’ailleurs aucune graine ou céréale ne se consomme crue, mais bien germée – une nuance importante au niveau de la composition en nutriments et de la digestibilité!

Qu’à cela ne tienne! L’alimentation crue, que bien peu de praticiens de la santé connaissent et comprennent dans nos contrées, est régulièrement classée et mise de côté sous prétexte qu’elle peut être dangereuse pour certains. Et pourtant, la sacro-sainte pyramide alimentaire est aujourd’hui largement dépassée, celle qui préconise des protéines animales associées à des hydrates de carbone à chaque repas. Les exemples sont innombrables de dégâts sur la santé des seniors comme des plus jeunes. Les conseils nutritionnistes d’aujourd’hui ne tiennent pas compte des dernières découvertes en sciences alimentaires. Nutritionnistes et diététiciens, je vous recommande les ouvrages du Dr. Brian Clement, Dr. Doug Graham, Dr. Gabriel Cousens, pour commencer…

Et rappelons que le crudivorisme est là pour donner de nouvelles solutions, de nouvelles sensations, et permettre à bon nombre d’entre nous de nous sentir tellement mieux qu’avant! Et que chacun doit trouver son rythme, son degré de cru, et son propre programme alimentaire selon ses besoins et ses préférences — pas d’interdits, seulement un choix tellement plus vaste qu’on ne l’imagine! Un bon conseil: écoutez votre corps plutôt que de trop écouter les spécialistes, qui d’ailleurs ne cessent de se contredire. Votre corps et votre propre sagesse intérieure vous guideront!

Prochain Cours SIMPLEMENT CRU
Le prochain cours d’introduction à l’alimentation crue a lieu à Morges le mardi 16 mars 2010. Ne manquez pas de venir faire une expérience unique, que vous n’oublierez pas! Sinon il faudra attendre jusqu’au 29 mai pour découvrir ce monde magique. Tous les participants à ce cours en sortent enthousiastes, séduits et enrichis. Pourquoi pas vous? Pour vous inscrire, envoyez un mail ici.

Un commentaire sur “On en parle dans la presse lausannoise…

  1. Félicitations! Ça fait toujours plaisir de voir que l’alimentation vivante prend un peu plus sa place. J’ai été étonnée et déçue du commentaire de la diététicienne, je m’attendais à quelque chose de plus constructif. Des protéines et des glucides? Ce n’est pourtant pas ce qui manque dans l’alimentation vivante, surtout si on consomme quotidiennement un peu de noix et de germinations.

    Je suppose qu’avec le temps, le crudivorisme sera mieux reconnu, un peu comme le végétarisme qui était considéré comme dangeureux pour la santé il y a quelques années et qui est maintenant recommandé même par des professionnels de la santé « traditionnelle ».

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *