L’importance des huiles de qualité

iStock_000002499686XSmallLa qualité des matières grasses que nous consommons est très importante. Il est indispensable d’en consommer chaque jour, car les précieux acides gras qu’elles contiennent jouent un rôle important dans notre santé, en contribuant à la construction cellulaire (notamment des systèmes nerveux et cardiovasculaire), au métabolisme des hormones et à la circulation sanguine.

L’idéal est de privilégier les acides gras insaturés et polyinsaturés (surtout d’origine végétale) et de limiter les acides gras saturés (d’origine surtout animale). Les premiers sont facilement assimilés par l’organisme. Parmi eux, deux acides gras polyinsaturés essentiels que notre corps est incapable de fabriquer, qu’il faut donc impérativement trouver dans notre alimentation: l’acide linoléique (oméga 6) et l’acide alpha-linolénique (oméga 3). Pour un bon fonctionnement de l’organisme, on devrait consommer 5 fois plus d’oméga 3 que d’oméga 6 – alors que le régime occidental fournit environ 20 fois plus d’oméga 6. Il faut donc chercher à sensiblement augmenter notre apport en oméga 3.

En alimentation crue, les huiles de poisson ne constituent pas notre premier choix. Notre conseil : les graines de chia (source végétale la plus riche en oméga 3), de lin, de chanvre et les pépins de courge. En plus de les consommer sous forme de graines (pré-trempées pour réactiver les précieuses enzymes), l’utilisation des huiles est idéale pour apprêter nos salades et autres préparations crues. Les huiles végétales sont dépourvues de cholestérol, contiennent des vitamines (A, D et E) et fournissent une énergie précieuse.

Quelles huiles choisir ?

Avant tout, privilégier les huiles vierges de première pression à froid qui sont naturelles et saines. Ensuite, varier les huiles car leur action conjuguée rééquilibre le système hormonal, protège des inflammations ou des allergies, fluidifie la circulation sanguine et améliore l’hydratation et la souplesse de la peau. Les huiles de noix, noisette, amande, sésame, chanvre, lin, tournesol, pépins de courge ou noyaux d’abricot sont des huiles que l’on a peu l’habitude de consommer, mais qui nous apportent chacune de précieux éléments. Elles sont en outre délicieuses et offrent un éventail de saveurs pour assaisonner nos plats !

Des huiles artisanales de qualité supérieure

Dans ma quête perpétuelle de produits de qualité rare, j’aime partager avec vous mes trouvailles magiques, celles qui associent un artisan passionné à un produit pur et délicieux. Aucune comparaison avec les produits industriels, même bio.

Brown flax seed and linseed oilC’est dans cette optique que je vous présente Cédric Wüthrich de Berne. Crudivoriste engagé de longue date, Cédric presse ses huiles selon ses propres critères de qualité et les vend au marché de Berne, ainsi que sur commande. Les huiles du moulin « Huile de Berne » sont issues de noix et de graines de culture biologique, sans agrochimie et sans quelconques additifs. La température de pressage n’excède jamais 37°C, grâce à un moulin ayant un refroidissement à eau. Cela confie aux huiles leurs arômes naturels et sains, car les acides gras ainsi que les enzymes ne sont pas dénaturés par des températures trop élevées. Profitez des bonnes salades d’hiver pour les assaisonner avec une huile de noisette… un pur délice!

Outre ses merveilleuses huiles pressées à froid, Cédric prépare aussi des « fleurs de graines et de noix », c’est-à-dire des onctueux beurres récupérés durant la presse des huiles. C’est la matière qui se dépose au fond des récipients, plus lourde que les huiles. Ces beurres sont sans comparaison avec ceux disponibles dans les magasins. Parfaits pour tartiner biscottes et fruits et nous rassasier en hiver !

Pour plus d’informations, contacter Cédric ici, ou consulter son site : www.rohrohroh.ch

Offre spéciale : Pour déguster les huiles de Cédric sans tarder, profitez de notre offre spéciale chez Simplement Cru en commandant ici un assortiment d’huiles de noix, noisette, chanvre, amande douce, lin et noyaux d’abricot au prix spécial de CHF75.- les six bouteilles de 100ml, plus frais de port. A découvrir et déguster absolument !

Conserver les huiles de façon optimale

– Veiller à les protéger de la lumière. N’acheter que des huiles embouteillées dans du verre opaque.
– Les conserver au frais, voire au frigo (surtout l’huile de lin qui devient vite rance).
– Choisir des petits conditionnements afin d’éviter l’oxydation qui nuit aux nutriments essentiels des huiles.
Les huiles de Cédric répondent à ces trois critères!

Un commentaire sur “L’importance des huiles de qualité

  1. Chère Amy,

    Quand une graine est trempée, sa composition interne change… pour produire notamment les précieues enzymes comme vous dites. Mais c’est sa composition en huiles qui change aussi et donc la composition en oméga 3 et 6 !
    Alors Il faut choisir : on ne mange pas la même chose quand on mange une graine sèche, une graine trempée, une graine germées et une graine montée en herbe. Les quatre apportent de bonnes choses, mais pas la même chose. Si on veut de l’huile et des oméga, on ne va pas prendre une graine germée, ni même trempée !

    Et selon ce qu’on mange, on ne se comporte pas de la même manière. Par exemple il faut bien mâcher l’herbe à cause de la cellulose. Et il vaut mieux manger les graines germée seules et les garder dans la bouche car elles ont beaucoup d’oligo-éléments qui sont assimilées sous la langue, comme les pilules homéopathiques.

    France Guillain est très précise et précieuse sur tout ça. je vous l’avais indiquée. Elle s’efforce d’alimenter (!) ses connaissances à partie de lectures scientifiques.

    Une autre remarque amicale.
    Bravo de donner des indications sur le blog pour que les gens trouvent réponse à leurs manière de manger cru, de vivre en santé, et de s’approvisionner.
    Mais ça ne doit pas être facile à faire sans tomber dans un excès ou dans un manque dans ces trois dimensions que je comprends vous vous efforcez de tenir ensemble. Risque d’intégrisme du cru. Risque de trop ou de trop peu sur les conditions de la santé. Risque de promotion (marketing et commercial) tirant vers la consommation plus que vers la satisfaction de vrais besoins.

    Là est probablement le défi de votre fort désir (dont j’ignore le terreau dans lequel il s’enracine) qui se concrétise par votre blog et ce qui y apparait. Et bientôt par votre site. L’équilibre, dans une complétude.

    Bon discernement et bon courage ! Et bravo encore.

    Bien amicalement;
    Patrick

    Cher Patrick,

    Merci pour votre magnifique intervention! Vous expliquez tout cela si bien! Cependant, n’êtes-vous pas d’avis qu’il est intéressant de profiter de ces diverses formes d’acides gras essentiels à la fois dans les graines et dans les huiles? La composition exacte des nutriments aura certes été bien transformée, ainsi que leur digestibilité, mais les deux apportent des Omegas 3 – certes l’huile en contient davantage: l’huile de lin, par exemple, contient trois fois plus d’oméga 3 que les graines entières.

    France Guillain a écrit de nombreux livres qui paraissent bien intéressants, mais je n’arrive pas à visionner les différentes vidéos à son sujet! Je vais me rebattre sur ses livres! Merci de l’information.

    Pour les risques que vous mentionnez, oui, ils sont bien présents. Mais j’agis avec coeur et conscience, dans la limite de mes possibilités, dans le seul but d’aider les gens à découvrir leur voie vers une santé optimale. Cela passe aussi par le choix de fournisseurs éthiques, c’est pourquoi je fais passer les messages qui me tiennent à coeur! Merci pour vos encouragements et votre fidélité! C’est la rencontre avec des personnes intègres et curieuses comme vous qui me fait avancer!

    Bien sincèrement,
    Amy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *