Les graines germées et les enzymes sont d’une puissance exceptionnelle!

Voici un texte récemment trouvé dans un partage en ligne, qui semble provenir d’un bel article du Dr Tal Schaller, et je vais reproduire ce passage ici car je pense que le plus important est de continuer, encore et toujours, à faire passer le message de la puissance et de l’impact positif sur notre santé de la consommation régulière de graines germées et des enzymes des aliments vivants.

Les graines germées sont des aliments de santé d’une puissance exceptionnelle. Riches en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments, acides aminés, protéines, enzymes et substances biologiques actives, elles corrigent les carences provoquées par l’alimentation moderne et permettent une rapide remise en route des processus de détoxination de l’organisme.

L’un des secrets de leur efficacité réside dans leur extraordinaire richesse en enzymes, ces protéines spécialisées qui permettent les réactions chimiques qui sont au cœur de toutes les activités du corps. On peut même dire que l’organisme humain n’est rien d’autre que des millions et des millions de réactions enzymatiques qui maintiennent la vie. La qualité et la longueur de notre vie sont directement proportionnelles à la quantité d’enzymes disponibles dans notre corps.

 

On sait par exemple que le niveau d’amylase dans la salive humaine, dans les pays occidentaux, est près de trente fois plus élevées chez une personne de vingt- cinq ans que chez une personne de quatre-vingt ans. Cette diminution enzymatique est liée aux habitudes de la vie moderne. Elle ne se produit pas chez les peuples qui vivent proches de la nature et consomment une grande quantité d’aliments crus.

L’importance des enzymes

Le Docteur Howell a montré le manque d’aliments riches en enzymes est l’un des facteurs clefs des maladies de civilisation et du vieillissement qui frappent la plupart de nos contemporains. Il a affirmé :

« Croire que le corps peut digérer et assimiler facilement des aliments cuits sera certainement vu un jour comme l’une des plus grandes erreurs commises par la science. »

Lorsque l’alimentation est essentiellement constituée d’aliments pasteurisés ou cuits, pauvres en enzymes, le système digestif est obligé d’emprunter les enzymes du métabolisme général pour parvenir à digérer les aliments. La conséquence de cette mesure adaptative est impressionnante : elle prive le corps de tous les enzymes dont il aurait besoin pour sa détoxication, sa régénération et le fonctionnement de son système immunitaire.

Dans les aliments vivants, les enzymes nécessaires à la digestion des nutriments sont présents dans les aliments eux-mêmes. Dès que l’on commence le processus de la mastication, dans la bouche, ces enzymes se mettent en action et commencent à digérer les aliments. La nature a bien fait les choses. Ainsi les aliments riches en protéines ont, dans leur contenu, un très grand nombre d’enzymes appelées protéases qui permettent la digestion des protéines. Chaque aliment vivant est ainsi doté des enzymes adéquats à sa digestion. 

Le Saviez-Vous?

Les enzymes, qui sont détruites à 42°C, sont un des principaux arguments de l’alimentation vivante. En évitant de chauffer les aliments au-delà de cette température, ces précieuses enzymes, qui facilitent la digestion ainsi que de nombreuses autres fonctions métaboliques, sont préservées. Notre corps en fabrique, mais en consommant des aliments riches en enzymes, nous économisons une précieuse énergie qui peut alors se consacrer à la guérison !

Pour aller plus loin

Cultivez vos graines germées 

Les graines germées pour une énergie renforcée

Graines germées et détox

Salades de pousses de tournesol

Salade folle aux jeunes pousses d’épinards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *