Les 10 erreurs à éviter pour faire des jus sains

Le pouvoir guérisseur et énergisant des jus fraîchement pressés n’est plus à démontrer. Surtout en périodes de cure et de détox, les jus sont infiniment précieux pour aider notre organisme à retrouver énergie, tonicité et pleine forme. C’est aussi un outil précieux après une période de surconsommation comme c’est souvent le cas lorsqu’on est en vacances ! Au retour, une petite cure de jus nous remet vite d’aplomb !

Cependant, je constate que de nombreuses personnes désireuses d’adopter la pratique des jus frais commettent souvent quelques erreurs qui en réduisent les effets bienfaisants pour la santé.

Découvrez donc les 10 erreurs à éviter pour profiter sans limite de tous les effets bienfaisants des jus fraichement pressés.

1. Utiliser trop de fruits

On nous le dit et on nous le répète, à juste titre : il faut augmenter la quantité de fruits et de légumes que l’on consomme. En effet, surtout pour ceux qui ont pour habitude de manger des desserts, pâtisseries, croissants et autres sucreries, remplacer ceux-ci par des fruits est sans conteste la première chose à faire pour leur santé. Mais à long terme, la plupart d’entre nous devrions faire attention au sucre sanguin et les jus de fruits purs sont de véritables bombes de sucre qui vont élever notre glycémie. Limitez donc la quantité de fruits dans vos jus. Mieux vaut les consommer entiers pour les fibres qu’ils contiennent !

2. Choisir des ingrédients inappropriés

On ne peut pas faire des jus avec tous les légumes ou tous les fruits. Par exemple, impossible d’extraire du jus d’une banane dont la pulpe est dense et moelleuse. Idem pour tous les fruits mous, que ce soient les baies, les abricots ou les pêches : mieux vaut les mixer qu’en extraire le jus, cela donnera une compote et on gaspillera une partie de ces magnifiques fruits. Côté légumes, évitez l’aubergine ou les champignons à la chair farineuse, ou le poireau et les oignons qui rendent le jus irritant pour l’œsophage. Les pommes trop farineuses donneront de la purée plutôt que du jus ! Cela va sans dire, privilégiez les produits de saison, et de culture bio pour éviter de retrouver de la chimie dans vos jus.

3. Mettre trop de légumes amers

Les jus verts sont les plus sains de tous les jus. Mais attention si vous mettez trop de verdures, le jus deviendra très amer, et votre expérience ne sera pas de celles que vous voudrez répéter ! Apprenez à combiner les ingrédients pour réaliser un jus sain qui soit aussi délicieux ! Pour compenser l’amertume des feuilles et herbes vertes si riches en micronutriments, ne manquez pas de rajouter un peu de pomme, d’ananas ou d’agrumes, en particulier le citron qui transforme la boisson instantanément !

4. Oublier de mettre de la verdure !

Inversement, un jus dans lequel vous aurez omis d’ajouter de la verdure va perdre en micronutriments, ce qui est fort dommage. Donc n’oubliez jamais d’incorporer au moins des herbes aromatiques comme la menthe ou le basilic qui se marient superbement avec les fruits, afin d’en réduire l’effet glycémique, sinon toutes les sortes de feuilles vertes de saison. Votre corps, et surtout votre système digestif, vous remercieront de tous ces précieux nutriments qui font tant de bien ! Pensez aussi aux jeunes pousses germées qui apporteront un magnifique plus à vos jus.

5. Oublier les plantes sauvages !

Si vous êtes un adepte des jus, n’oubliez pas que les plantes sauvages comestibles figurent parmi les légumes les plus nutritifs de tous ! Aussi les pissenlits, l’ortie ou encore l’ail des ours durant la saison, constituent des ingrédients hautement recommandés pour des jus infiniment bienfaisants ! N’oubliez pas de rajouter des légumes doux ou un peu de fruits et du citron pour équilibrer les saveurs.

6. Boire trop de jus

Les jus sont des aliments même si les fibres ont été écartées. Aussi ne buvez pas trop de jus en une seule prise, car cela représente beaucoup de nutriments ingérés en peu de temps. Prenez le temps de mastiquer votre jus en bouche et ne buvez généralement pas plus de 5 dl en une seule prise. Durant des cures, bien sûr, vous en consommez plus dans la journée mais mieux vaut bien supporter les jus que de vouloir en faire trop, à tout prix.

7. Manquer de régularité

L’idéal serait de boire un jus frais tous les jours, ce qui n’est pas toujours faisable. Mais n’abandonnez pas cette bonne habitude pendant trop longtemps ! Idéal pour les cures de détox saisonnières, comme Easy Détox, les jus nous servent toute l’année pour nous remettre en forme. Ne les oubliez pas, surtout dès qu’un petit malaise se fait sentir ! En hiver, profitez des jus pour soigner ou combattre les multiples infections et le manque d’énergie. Ne laissez pas votre extracteur accumuler de la poussière !

8. Rendre la pratique trop contraignante

Je prône souvent la mise en place d’un bar à jus, ou en tous cas la mise à disposition facile de votre extracteur à jus. S’il est rangé dans un placard ou un tiroir, vous allez l’utiliser beaucoup moins souvent que s’il est placé en évidence, à côté de vos corbeilles à fruits et pas loin d’une planche à découper et de l’évier. Pensez à comment vous pouvez organiser votre cuisine afin de rendre la confection de jus la plus facile possible, et faites en sorte que vous ayez envie d’en faire !

 

9. Utiliser une centrifugeuse plutôt qu’un extracteur

Consultez cet article pour mieux comprendre la différence entre ces deux appareils. Si vous devenez adeptes des jus frais, c’est un extracteur lent, à vis sans fin, qu’il faut choisir pour bénéficier de tous les nutriments que les légumes et les fruits nous offrent. Une centrifugeuse oxyde le jus immédiatement… Mettez toutes les chances de votre côté pour profiter des jus !

10. Consommer des jus industriels

La folie pour les jus est justifiée s’il s’agit de jus fraîchement pressés sous vos yeux, ou mieux encore, par vous-même. Bannissez les jus industriels souvent enrichis en sucres et conservateurs ou autres produits chimiques pour leur donner un goût, une couleur et un aspect « vendeurs ». La pire erreur commise par de nombreuses personnes qui souhaitent manger sainement est le petit-déjeuner avec jus d’orange industriel, enrichi et sucré, qui constitue une véritable bombe pour la glycémie, au même titre qu’un croissant ! Préférez manger une orange entière, telle que la nature nous la propose.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à y voir plus clair, et à devenir de véritables maîtres des jus, le principal étant que vous puissiez avoir du plaisir en les consommant, sinon ils ne seront qu’une mode passagère. Sur le long terme, les jus frais apportent des nutriments facilement assimilables pour nourrir vos cellules en profondeur tout en éliminant fatigue, toxicité et vieillissement précoce. Pourquoi s’en priver ?

Et vous qui consommez des jus régulièrement, partagez avec nous vos préférés dans les commentaires ci-dessous !

Recevez 15 recettes crues faciles pour booster votre énergie!
Cliquez ici

Retrouvez votre bien-être tout en vous régalant avec des plats simples, et délicieux, pour gagner en santé, forme et vitalité! C'est simple, il suffit de vous lancer, un plat à la fois!


Vos données restent confidentielles, jamais nous les partageons.

11 commentaires sur “Les 10 erreurs à éviter pour faire des jus sains

  1. Et les jus confectionnés simplement avec un tout bon mixeur plongeur est-il équivalent à ceux que vous proposez? Me réjouis déjà de votre commentaire. 👍. Merci
    Delphine

    • Bonjour Delphine! Le mixeur plongeur est équivalent à toute autre forme de mixeur, qui fonctionne à haut régime (tours par minute donc vitesse de rotation très élevés) et dont la technologie est basée sur la pulvérisation qui a un effet destructif et oxydatif sur les cellules et donc la valeur nutritionnelle est affectée. Donc d’un point de vue santé, les extracteurs donnent un jus de qualité nutritionnelle supérieure. Mixer des fruits et légumes permet par ailleurs de produire un smoothie ou une soupe, car les fibres sont encore présentes. Pour en faire un jus, il faudrait filtrer ce mélange et il en résulte une plus grande perte de matière qu’avec un extracteur qui extrait le jus des ingrédients et sépare le jus de la pulpe. Donc la réponse est oui, on peut faire des jus, mais le résultat n’est pas du tout comparable. A vous de voir ce que vous cherchez comme résultat et quels sont vos critères d’achat: des jus les plus sains possibles ou le côté pratique, le budget, etc. Belle continuation! Amy

      • Bonjour Amy,

        Il semblerait que la destruction des nutriments par le blender soit un mythe et qu’au final une bonne partie de ces derniers resteraient dans les fibres mises de côté par l’extracteur. La seule différence serait peut-être l’oxydation qui ne permettrait pas une conservation du smoothie. Si vous avez des informations scientifiques venant étayer votre théorie je suis très intéressée. merci
        Je vous fais un copier coller d’un article de votre blog 😉

        Lisez donc l’article qui suit et tirez en vos propres conclusions:

        Bref article publié par Victoria Boutenko, dans sa newsletter du 17 septembre 2013.

        « Récemment, je suis tombée sur différentes affirmations selon lesquelles mixer des ingrédients aurait pour résultat de détruire ou réduire les bienfaits des fibres alimentaires.

        Je suis allée vérifier ce que la science apportait sur ce sujet. J’ai trouvé plusieurs études qui concluaient que « La transformation des fibres en particules fines n’en affecte pas la performance ». Un des articles les plus intéressants que j’ai trouvé était issu du magazine « Gut » (les intestins), un magazine mondialement réputé destiné aux professionnels de la santé et chercheurs en gastroentérologie et hépatologie. Les chercheurs ont comparé dans cet article des particules de fibres de son de 2mm à des particules de moins de 0,7mm.

        Cette étude a établi que les fibres très fines comme les fibres plus épaisses n’avaient que 2% de différence dans leur performance (nutritionnelle), ceci en faveur des plus petites. De plus, les chercheurs ont affirmé que « les particules fines provoquent moins de difficultés gastriques que les plus épaisses » et rajouté que celles ci augmentent l’absorption des nutriments et réduisent les ballonnements, les maux de ventre et la constipation.

        Je suis ravie de constater que ces études confirment les bienfaits des fruits et des feuilles vertes mixés. C’est pour cela que j’encourage les gens à consommer des smoothies verts. Un jour peut-être, toutes les familles le sauront et pourront en apprécier les magnifiques bienfaits pour leur santé. »

        et en complément:
        Essais en laboratoire afin de comparer la conservation des vitamines avec un blender, une centrifugeuse et un extracteur de jus.
        Des tests très complets ont été réalisés dans un reportage passé sur la télévision suisse concernant la conservation des micronutriments par 3 types d’appareils (Blender, centrifugeuse et extracteur).

        Vitamine C: 100% Blender, 100& Extracteur, 79% Centrifugeuse
        Acide folique : 100% Blender, 61% Extracteur, 63% Centrifugeuse
        Vitamine B6 : 100% Blender, 52% Extracteur, 40% Centrifugeuse
        Beta-Carotene : 100% Blender, 28% Extracteur, 57% Centrifugeuse
        Vitamine K : 100% Blender, 22% Extracteur, 27% Centrifugeuse

        La perte de vitamines et nutriments due à la chaleur/oxydation causée par la vitesse de rotation du blender semble donc être un mythe. Finalement c’est même l’inverse qui est vrai, une bonne partie des nutriments reste dans les fibres (ou en tout cas dans les « déchets » évacués par l’extracteur).

        Merci de votre attention

        • Merci Sophie pour ce message, qui ne contredit pas le contenu de cet article! Les jus et les smoothies sont deux manières différentes de se nourrir sainement, selon les envies, les ingrédients à disposition ainsi que les appareils dont on dispose, donc le choix est vaste! Par contre je ne recommande pas d’utiliser les centrifugeuses qui oxydent le jus qui doit être bu immédiatement. Les jus extraits à basse vitesse sont beaucoup plus stables et de couleur plus vive, sans parler du goût qui est sensiblement meilleur. Pour les résultats très complets du reportage de la TSR, ils n’ont fait que comparer les micronutriments. Aucune mention d’oxydation à aucun moment, et pourtant c’est un critère important à mes yeux! J’étais personnellement déçue par ce reportage qui est généralement mené par des personnes sans connaissance approfondie du sujet. Belle continuation!

  2. Bonjour,
    Je crois qu’en point 9, il s’agit d’utiliser un extracteur plutôt qu’une centrifugeuse, et non pas le contraire comme indiqué dans le titre du paragraphe.

    • Merci Mado pour votre message mais le point 9 est correct: il s’agit bien d’une liste d’erreurs à éviter, et parmi elles, l’erreur d’utiliser une centrifugeuse plutôt qu’un extracteur, ce qui revient effectivement à recommander l’utilisation d’un extracteur ! Question de formulation, mais vous m’avez bien comprise! Bonne journée, Amy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *