La générosité : une pratique bienfaisante!

Frhliche Weihnachten Weihnachtskarte

Depuis que les Rois Mages présentèrent de l’or, de l’encens et de la myrrhe au bébé Jésus, offrir des cadeaux est une coutume bien ancrée dans les festivités de Noël. Certes la tradition des cadeaux a pris des proportions trop matérialistes si l’on constate la frénésie des achats les jours qui précèdent Noël. Mais il ne faut pas pour autant oublier les magnifiques retombées d’une générosité sincère et spontanée.

Noël est l’occasion de donner comme de recevoir. On a tous entendu dire que donner était plus noble que recevoir. Aujourd’hui la science confirme cette croyance.

En effet, de nombreuses recherches ont montré que la générosité, comme la faculté de ressentir de la gratitude, améliore la qualité de vie de la personne qui donne. Voici trois manières dont la générosité améliore nos vies :

1. Être généreux nous rend heureux

Donner du temps et de l’argent à d’autres stimule nos émotions positives, car se sentir bien est directement lié à faire le bien, c’est inscrit dans nos gènes! Selon la Harvard Business School, cette vérité s’applique à toutes les cultures et tous les milieux sociaux-économiques, elle fait partie de notre psyché humaine.

2. Être généreux améliore nos relations

Dans une étude menée sur l’effet de la générosité sur la vie de couple, il a été constaté que le bénéficiaire autant que le donneur expriment un niveau élevé de satisfaction dans la relation de couple. Un lien entre générosité et bonheur dans le couple est clairement établi.

3. La générosité fait baisser le stress

Une étude affirme par ailleurs que le manque de générosité peut augmenter les niveaux de stress. C’est comme si la règle d’or s’appliquait d’office: le fait de donner fait baisser le stress, sans doute par les hormones de bien-être que cet acte déclenche!

Finger art of friends celebrates Christmas. The concept of a group of people laughing in new year hats.

Que ces raisons ne soient pas celles qui nous rendent généreux, mais c’est amusant de constater que le corps et l’esprit ont leurs propres raisons de nous y encourager.

Pour en tirer tous les bienfaits, la générosité doit être un art de vie plutôt qu’un acte unique. Comme tout dans la vie, c’est ce que l’on pratique au quotidien qui nous transforme!

Noël est la période de l’année emblématique de la générosité. Mais pratiquons la toute l’année, envers les autres comme envers nous même! Ouvrons notre cœur car il est sans limites!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *